WFH NETWORK

Troubles de Coagulation

La détermination du sexe du fœtus

La détermination du sexe du fœtus est une procédure relativement simple pour savoir si l’enfant est un garçon ou une fille. Le simple fait de connaitre si le sexe du fœtus ne confirme pas le diagnostic de l’hémophilie, mais l’information est quand même utile.

Si le fœtus est de sexe masculin et que les parents veulent savoir s’il est hémophile, la BVC ou l’amniocentèse sont des options. Si une porteuse refuse ces tests ou que ceux-ci ne sont pas disponibles, l’équipe soignante doit planifier le travail et l’accouchement de façon à minimiser le risque de saignement chez le nouveau-né.

Si le fœtus est de sexe féminin, le diagnostic prénatal n’est pas nécessaire parce que, même si l’enfant est porteuse, le risque que le bébé saigne pendant le travail et l’accouchement est minime.

Il y a deux méthodes pour vérifier le sexe du fœtus.

  • Détermination du sexe du fœtus par le plasma de la mère : on prélève un échantillon de sang maternel dès la 8e semaine de la gestation. Le sexe peut être déterminé à partir du matériel génétique de l’enfant, qui se trouve dans le sang de la mère. Ce test peut avoir lieu pendant le premier trimestre de la grossesse, mais il est offert uniquement dans des services spécialisés.
  • Échographie : le sexe peut en général être déterminé à l’échographie à la 15e semaine de la gestation. À ce stade, l’amniocentèse est l’option à privilégier pour vérifier si un fœtus de sexe masculin est atteint d’hémophilie.  


Dernière mise à jour : novembre 2012

 

Trouvez un centre de traitement

 

Consultez la bibliothèque

 

Jouez à HemoAction

 

Lisez Le monde de l’hémophilie

 

Consultez
le journal Haemophilia