WFH NETWORK

Troubles de Coagulation

Comment la mvW se transmet-elle?

La mvW est habituellement héréditaire. Elle peut être transmise d’un parent à son enfant, autant de sexe masculin que féminin. Il existe parfois des antécédents familiaux de symptômes hémorragiques. Cepen­dant, les manifestations peuvent varier énormément au sein d’une même famille. Il arrive aussi qu’il n’y ait pas d’antécédents familiaux et que l’un des gènes du bébé subisse un changement spontané (mutation) avant la naissance.

L'hérédité de la maladie de von Willebrand

Dans le cas des types 1 et 2, la transmission héréditaire de la mvW est « dominante », ce qui signifie que pour chaque grossesse, il y a une chance sur deux (50 % de risque) que l’enfant reçoive le gène défectueux du parent touché.

En revanche, dans le cas du type 3, la transmission est habituellement « récessive » : la maladie survient lorsque les deux parents transmettent à l’enfant le gène défectueux. Même si les symptômes manifestés par les parents peuvent être bénins, voire même entièrement absents, les enfants peuvent être gravement affectés.

 

Dernière mise à jour : décembre 2008

 

Trouvez un centre de traitement

 

Consultez la bibliothèque

 

Jouez à HemoAction

 

Lisez Le monde de l’hémophilie

 

Consultez
le journal Haemophilia